Rolex – La Daytona Oyster Perpetual en or rose, un classique

1
742

Rolex Cosmograph Daytona Or rose.
L’Everose, un nouvel alliage d’or avec un ajout de titane de 2 % environ qui permet d’avoir une teinte rose plus résistante au temps que l’or rose traditionnel (Or, cuivre, zinc). Habituellement, l’or rose traditionnel perd de sa couleur au fil du temps. Grâce à ce nouvel alliage, la couleur de l’Everose est inaltérable.
Easylink, un ingénieux système de rallonge qui permet d’augmenter soi-même la longueur du bracelet d’environ 5 millimètres, pour un confort maximal. Ceci, car sous l’effet la chaleur, de l’altitude ou lors d’activité physique, le tour du poignet peut légèrement varier, et le bracelet de la montre peut devenir inconfortable.

Ah, la Rolex, elle en a fait fantasmé cette montre, et continue de faire saliver. Symbole de réussite, d’accomplissement, donc un peu ridicule sur le poignet d’un moins de 25 ans… C’est la montre des boss ! Mais il faut bien rêver…

Si tu nous lis Jacques (Séguéla). 🙂

Prix : 23 550,00 €

Pour la petite histoire

La daytona est un mythe horloger pour de nombreuses raisons. En effet ce chrono a une très belle histoire et les modèles vintages s’arrachent à prix d’or ( parfois plus de 35000 euros), les modèles actuels en acier sont très difficiles à trouver car Rolex entretient une pénurie de production depuis des années et il faut souvent passer par le marché « gris » pour en trouver une souvent 1500 à 2000 Euros au dessus du prix tarif Rolex.

Les premières cosmograph (pré-daytona) naissent en 1963 et sont dotées de mouvements Valjoux 72.  Les daytonas furent à l’époque boudées par les revendeurs rolex et les clients.

L’image de ce chrono a toujours fortement collé à l’histoire de la course automobile.

En 1970 l’acteur Paul Newman va rendre célèbre la daytona (modèle 6239) en la portant dans le film « Carrera Mexicana », elle reste le modèle le plus mythique de l’histoire de la daytona, un petit nombre fut produit, et sa cote est devenue délirante !

  [themoneytizer id=11102-16]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here