26 C
Yaoundé
dimanche, novembre 27, 2022
spot_imgspot_img

Ça chauffe !

spot_img

Clip : « King Kong » – Stanley Enow ft. DJ Neptune (Review)

clip-king-kong-stanley-enow-jewanda

« King Kong », le clip très attendu de l’artiste camerounais Stanley Enow vient d’atteindre les ondes de Youtube… Mon point de vue…

Le clip est réalisé par le ghanéen David Nicol-Sey et en terme de qualité, il n’y a rien à redire. Même s’il vend plus une vie à l’occidentale, il envoie du lourd. Aucune discussion, et pour ça, il a même droit à une bise…

Côte musique, le titre est en collabo avec un nigérian DJ Neptune. Comme je l’ai dit ce matin sur Twitter : « Beat sympa, flow différent, son insipide. Verdict : Peu satisfaisant » (remarquez quand même qu’il y a évolution, l’autre fois j’ai dit « médiocre »). Alors tout n’est pas mauvais. C’est clair qu’Enow nous a quelque peu entendu et a fait des efforts (Alléluia !), ça on peut lui donner ça. Mais en entendant le titre « King Kong », je me serais attendue à un son plus hip hop, plus agressif, plus violent !  Un truc de bonhomme quoi ! « King Kong » quoi ! Là c’est un peu timide à mon goût comparé au titre. M’enfin…

Mon pronostic : Stanley Enow fera mouche grâce à l’esthétique de son clip qui en met plein la vue, mais ne convaincra hélas pas le grand public musicalement parlant. Quand on regarde les vues des deux clips  de « Njama Njama Cow » ça donne déjà quelques indices. Et à la fin de la journée, seule la musique compte… Attention au piège des « fanatiques » qui vous disent « c’est trop bien » mais quand tu regardes les vues ça dit autre chose…

Ma réflexion : Plus ça va, plus il s’éloigne du Cameroun artistiquement parlant et je trouve ça dommage quand il y a justement toute une vague de rappeurs en ce moment qui font un « retour aux sources » appréciable… A mon sens, l’erreur que Stanley Enow commet, c’est de penser que ce qui est attendu de lui, c’est d’épouser un style « étranger ». Mon avis est qu’il ne sortira pas son épingle du jeu à cause de ça. Mais bon, l’avenir nous le dira. Quand je dis mes choses, on dit que je « hate »… Mais là c’est la marketeuse qui fait son analyse… Pure loi du marché selon la logique de l’offre et la demande…

Affaire à suivre… I’m out !

C.V.F.

La rejoindre sur Facebook / Twitter.

Lire aussi : Chronique : Les artistes urbains africains ont-ils une chance ? Réflexion Marketing

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils