26 C
Yaoundé
mardi, janvier 31, 2023
spot_imgspot_img

Ça chauffe !

spot_img

Amour et relations : Adultère, des femmes conseillent comment ne pas se faire attraper

adulture-femmes-conseils-jewanda

Comment font les femmes volages (a.k.a les bandites) pour ne pas se faire griller par leur « officiel » ? Une étude s’intéressant aux comportements des infidèles a permis de lever le voile sur les techniques le plus fréquemment employées et donc, à éviter, autant que possible si l’on se retrouve dans ce cas de figure.

D’après une étude menée en janvier 2015 par le site spécialiste des aventures amoureuses Victoria Milan auprès de 4 256 de ses membres féminins, certains comportements sont typiques des infidèles. Ainsi, si vous vous reconnaissez dans cette caste, et que vous ne souhaitez pas vous faire griller par votre conjoint, peut-être qu’après cette lecture, vous lui répondrez plus régulièrement lorsqu’il cherche à vous joindre, ou cesserez de vous repoudrer le nez pour un oui ou pour un non alors qu’avant vous étiez une adepte du no-make-up…

Téléphone éteint et élans de coquetterie, les principaux signes avant-coureurs

Le premier changement qui s’opère dans le cadre d’une aventure semble être, pour 21 % des utilisatrices du site Victoria Milan, de ne plus sortir son téléphone en présence de son conjoint. Voire carrément de l’éteindre pour éviter tout appel potentiellement gênant. Sachant qu’il y a encore quelque temps, vous aviez votre smartphone greffé à votre main 24h/24, cette disparition soudaine de votre appareil au sein du foyer peut susciter quelques suspicions.

De même, si, comme 18 % des sondées, vous vous rendez particulièrement pomponnée à tous vos rendez-vous « pros », troquant vos basiques jean/baskets contre de petites robes émoustillantes, votre amoureux ne sera sans doute pas dupe. Surtout, si paradoxalement, vous lui témoignez peu d’affection, comme 3 % des femmes interrogées et, tournez le dos à tout rapport sexuel avec lui (2 % des infidèles de l’étude).

Nouveaux amis et air épanoui, deux attitudes étrangement coupables

Vous, d’habitude si casanière, vous enchaînez les soirées avec votre nouvelle copine « Julia », que votre homme n’a jamais eu la chance de rencontrer. D’ailleurs, vous ne le conviez quasiment plus à aucune de vos sorties. Et pour cause, Julia s’appelle en réalité Julio. Sauf que voilà, sortir seule et s’entourer de nouvelles connaissances inconnues de son compagnon sont des comportements classiques de personnes infidèles puisque 16 % des utilisatrices reconnaissent user de ce stratagème pour tromper leurs hommes. Manquerait plus que, comme 15 % d’entre elles, vous rentriez chez vous flanquée d’un sourire béat et que vous vous mettiez à chantonner en vidant le lave-vaisselle. Votre officiel, se rendant bien compte qu’il n’est pas la cause de ce débordement de joie, ne tardera pas à vous percer à jour.

Retard et injoignabilité, le comportement type

Comment donc réussir à voir votre amant sans déborder un peu de votre planning habituel ? Ainsi, la méthode la plus fréquemment utilisée par 9 % des femmes inscrites sur le site de rencontres extra-conjugales consiste à s’inventer des réu ‘extraprofessionnelles » ce qui leur permet au passage d’éteindre leur téléphone pour ne pas avoir à répondre à leur mec pendant qu’elle sont sous la couette avec un autre. Évidemment, lorsqu’on commence à rentrer systématiquement deux heures plus tard tous les soirs sans aucune augmentation de salaire mais le sourire toujours aussi béat, cela peut devenir suspect.

Détachement et moqueries, les signes d’une culpabilité

La culpabilité d’aller voir ailleurs devrait nous pousser à des élans d’extrême gentillesse une fois de retour à la maison. Sauf que bien souvent, pour réussir à cohabiter avec sa trahison et tenter de se déculpabiliser, on cherche à acculer l’autre pour se prouver qu’il a sa part de responsabilité. Comment ? En se montrant désagréable et sarcastique gratuitement comme le reconnaissent 6 % des sondées. Et encore, ça, c’est quand on accepte de communiquer, car le reste du temps, on préfère couper court, d’autant que, moins on parle, moins on risquera de gaffer !

Le flirt à tout va

Dès qu’un homme vous plaît, vous ne pouvez vous empêcher d’entamer un jeu de séduction avec lui, y compris si le « lui » en question fait partie de votre groupe d’amis communs. Bon, ben là, on peut dire que vous vous jetez vous-même dans la gueule du loup. Cette attitude (franchement limite) ne concerne que 3 % des femmes interrogées.

Baisse de libido

On pourrait croire qu’entretenir des relations sexuelles avec un autre homme causerait inévitablement une baisse de libido au sein du couple. Pourtant, la perte d’appétit sexuel et le rejet de son partenaire ne survienne que chez 2 % des femmes volages ayant répondu à cette étude. « Le sexe appelle le sexe » dit-on, alors peut-être que de retrouver une vie active de ce côté-là, même si c’est avec un autre, donne davantage envie de renouveler l’expérience avec son officiel une fois de retour à la maison. Pour conclure, si le manque d’envie sous la couette peut être suspect, un regain soudain peut l’être tout autant.

Pardon Wanda Boyz, n’allez pas traquer votre go après lecture de cet article oh !

Source

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils