26 C
Yaoundé
lundi, juillet 22, 2024

Ça chauffe !

Musique : Jennifer Lopez et Shakira mettent le feu à la mi-temps du Super Bowl et ravivent la colère des Africains

Wanda People, la mi-temps en musique du Super Bowl est le point d’orgue d’un évènement qui attire des dizaines de millions de spectateurs américains chaque année : Un show sensationnel livré par des superstars de la chanson ! Et autant dire que cette année, Jennifer Lopez et Shakira ont su assurer le spectacle, tout en faisant un clin d’œil à l’Afrique qui n’est pas passé inaperçu.

Ça a chauffé la nuit dernière à Miami en Floride Wanda Peeps. Accompagnées de leurs troupes de danseurs, les pop-stars latinos Jennifer Lopez et Shakira ont livré une performance scénique qui restera gravée dans les mémoires.

En effet, durant la mi-temps du Super Bowl qui opposait cette année les Kansas City Chiefs aux San Francisco 49ers, les deux chanteuses nous ont offerts douze minutes de folie. C’est la Colombienne Shakira qui a ouvert le spectacle, interprétant ses titres cultes à l’instar de « Whenever, Wherever » et « Hips Don’t Lie », chanson qu’elle a d’ailleurs entrecoupée d’un pas de danse de Bikutsi que personne n’a vu venir.

La go de Gérard Piqué a ensuite cédé la place à l’Américaine aux racines portoricaines Jennifer Lopez qui, du haut de ses 50 ans (qu’elle est loin de faire), a revisité ses plus grands succès dont « Jenny From the Block » et « Let’s Get Loud ». Et pour pimenter le tout, la fiancée d’Alex Rodriguez nous a offert une séance de pole dance, tout droit sortie de son récent film Queens.

Pour clôturer le spectacle, Shakira et J-Lo se sont finalement retrouvées sur scène pour enflammer littéralement le ciel de Miami. Sur des pas de danses endiablés, les deux reines Latinas ont repris le célèbre hymne de la coupe du monde 2010 « Waka Waka », grandement inspiré (au point d’avoir été sujet à polémique) de la chanson du groupe camerounais Golden Sound avec pour titre original « Zangalewa » ; avant de marquer le pas au rythme du Soukous congolais du guitariste Syran Mbenza. Des choix qui n’ont pas manqué de raviver les rancunes de certains internautes africains. D’autant plus que la bonne dame a changé une partie des paroles du titre tel qu’elle le chantait où elle dit « This time for Africa » pour revenir aux paroles d’origine…

Mais rappelons qu’à l’origine du courroux des Africains c’est lorsque Shakira en 2010, affirmait (disons le où elle a menti) être à l’origine de cette chanson en pleine conférence de presse pour présenter le titre (voir plus bas). A tel point que l’AP a même désactivé les commentaires.

Wanda People, il faut quand-même dire qu’au-delà de tout, Shakira et J-Lo ont tout déchiré ! À noter que c’est l’équipe des Kansas City Chiefs qui a remporté finalement le Super Bowl ! Revivez en intégralité plus bas le show de la mi-temps.

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils