26 C
Yaoundé
dimanche, août 1, 2021

Ça chauffe !

People : Floyd Mayweather veut acheter un club de football

Wanda Peeps, que ne peut-on pas s’offrir lorsqu’on s’appelle Floyd Mayweather ? L’ex champion de boxe voit désormais grand pour son avenir. Habitué des grosses acquisitions, il pourrait bien effectuer une autre encore plus grande cette fois dans le monde du sport.

Avec un gain estimé à au moins 1 milliard de dollars, soit environ 600 milliards FCFA, Floyd Mayweather est un coffre-fort ambulant et qui pour le grand bonheur de certains, s’ouvre à la moindre occasion. Le boxeur est reconnu pour ses dépenses farfelues. Mais s’il y a bien un projet qui lui tient à cœur et qu’il n’a jamais caché, c’est le fait d’acquérir un club de football. Mais pas n’importe lequel. Mayweather semble en effet avoir un coup de cœur particulier pour le Newcastle United FC.

Interrogé cash sur ce qu’il en était de son désir d’acquérir le club de Premier League lors d’une interview durant son passage en Grande Bretagne, Floyd Mayweather a répondu :

“Newcastle est une incroyable équipe (…) si vous voulez que j’achète Newcastle FC faites-le moi savoir.”

Rien que ça ! Des déclarations qui ont fait bouger la foule présente pour assister à l’interview. Mais était-il sérieux Wanda People ?

Selon TMZ, le staff de la star a été contacté par la suite pour savoir si ce dernier était sérieux lorsque qu’il balançait ces propos. Et il se trouve que oui. Des sources ont en effet affirmé que Floyd Mayweather désirait bien s’approprier le club mais qu’aucune démarche n’avait jusqu’à lors été entreprise dans ce sens.

En effectuant cet achat, Floyd Mayweather deviendrait le second sportif américain à posséder des parts dans un club de Premier League, derrière le basketteur NBA LeBron James qui pour sa part est actionnaire minoritaire à Liverpool FC.

Wanda Peeps, la table des négociations a été dressée. Il ne reste plus qu’à savoir ce qu’en pense Mike Ashley, l’actuel propriétaire du club.

M.E.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils