26 C
Yaoundé
mercredi, août 17, 2022

Ça chauffe !

« Black is King » de Beyoncé, une ode au peuple noir

Wanda Peeps, après la sortie en 2019 de son album « The Lion King : The Gift », « Black is King » apparaissait comme la suite logique pour Beyoncé qui vient enfin de sortir le film très attendu.

En plus d’être la version vidéo de son précédent album « The Lion King : The Gift », « Black is King » est une version contemporaine de l’histoire du Roi Lion où l’on suit les pérégrinations d’un Simba humain.

Selon Beyoncé, « Black is King » se veut être une célébration de « la beauté des traditions et de l’excellence noire », mais également réinvente « les enseignements du Roi Lion pour les jeunes rois et reines d’aujourd’hui à la recherche de leurs propres couronnes ».

La chanteuse a écrit et réalisé le long-métrage de 95 minutes, qui raconte le voyage initiatique d’un jeune garçon noir (Simba). Il s’agit d’un véritable d’une peuvre réalisée en compagnie d’artistes de renom tels que son mari Jay-Z, Pharell Williams, Lupita Nyong’o ou encore Naomi Campbell.

Sorti vendredi 31 juillet, l’album connait déjà un franc succès auprès des fans. Et pourtant le projet avait été vivement critiqué au départ, et la chanteuse accusée de romancer l’Afrique à travers ses visuels.

Il faut dire que Beyoncé n’a pas lésiné sur les moyens. En plus de s’offrir dans son album un panorama d’artistes africains parmi lesquelles Shatta Wale, Wizkid ou encore Salatiel, la chanteuse alterne également les paysages aussi bien que les tenues par différents stylistes du continent – Loza Maléombho (Côte d’Ivoire), Sarah Diouf (Sénégal), Lafalaise Dion (Côte d’Ivoire)…

Tout comme pour « Black Panther », le gouvernail du projet a été tenu par d’importantes figures noires dans le domaine de la musique et de la production à savoir l’artiste Ghanéen Samuel Blitz Bazawule alias « Blitz the Ambassador » qui a assuré la réalisation du film ainsi que Kwasi Fordjour qui s’est chargé de la direction artistique.

« Black is King » c’est donc un concentré de saveurs africaines avec une touche à la Queen B. Wanda Peeps, au final chacun est capable de se faire sa propre opinion de la chose, mais ce qui compte vraiment, c’est que l’Afrique reste gagnante. Qu’en pensez-vous ?

Découvrez le trailer plus bas.

M.E.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils