26 C
Yaoundé
mardi, septembre 29, 2020

Sidiki Diabaté s’adresse aux fans depuis sa cellule 

Wanda Peeps, désormais derrière les barreaux, Sidiki Diabaté a tenu à s’adresser à ses fans une fois de plus dans une tentative...

Ça chauffe !

Le rappeur Suspect 95 submergé de contrats

Wanda Peeps, sa renommée et sa popularité deviennent aussi virales que ses chansons. Devenu un vrai phénomène musical, le rappeur Suspect 95...

Victime de viol dans son enfance, Daphne parle à cœur ouvert

Wanda People, derrière un grand sourire se dissimulent parfois de grandes peines. La pétillante artiste camerounaise Daphne Njié vient de donner raison...

Ned Nwoko répond aux rumeurs d’une relation avec l’actrice Chika Ike

Wanda Peeps, c’en était de trop. Silencieux depuis le début concernant des rumeurs qui courent sur une possible liaison entre lui et...

Comment Masha Akré est passée de Maquilleuse à business woman grâce à “Afrodict”

Wanda Peeps, le secteur du make-up a une digne représentante en Afrique, la business-woman Masha Akré, pionnière du maquillage en Côte d’Ivoire. Elle y a cru avant les autres et ça a payé. Découvrez aujourd’hui son parcours très inspirant.

Quelle que soit la voie qu’on emprunte par la suite, on revient toujours à son premier amour. Cela traduit bien le parcours de Masha Akré. La business-woman de 29 ans a été plongée dans le monde de la beauté depuis son plus jeune âge, mais a choisi comme le plus souvent le chemin de la “sûreté” en entamant des études de droit international à l’Institut Universitaire d’Abidjan afin d’exercer le métier de juriste.

Mais c’est finalement sa passion qui aura le dernier mot car en deuxième année la jeune dame décidera de se lancer et devenir une make-up artist travaillant à son compte.

Afin d’exercer son talent, elle va fonder en 2011 “Glamourissime”, le premier bar à maquillage d’Abidjan. Malheureusement, le contexte n’aide pas et le concept ne reçoit pas un très bon accueil du grand public. Elle déclare à ce sujet :

“J’avais très peu de sollicitations. Le métier de make up artist était méconnu ou mal connu des Ivoiriens. Pour eux, si tu maquilles c’est que tu es en même temps coiffeuse et esthéticienne. Le terme ‘make-up artist’ n’existait même pas”

De quoi décourager un bon nombre. Mais pour Masha Akré, le métier avait de l’avenir et il lui appartenait de le faire connaitre au grand public. Prenant le taureau par les cornes, elle va mettre sur pied des ateliers pour rendre la chose connue, tout en travaillant en parallèle dans un organisme international jusqu’en 2015, date à laquelle elle décrochera le jackpot.

En effet, durant cette période la côte d’Ivoire a connu l’implantation de plusieurs grandes marques de cosmétiques sur son territoire parmi lesquelles L’Oréal, Maybelline New York, Black Up Côte d’Ivoire, avant d’être suivies par Mac Cosmetics en 2016, et dernièrement la marque française de luxe Lancôme en novembre 2017.

Parlant de cette période providentielle, Masha Akré déclare :

“Là, l’affaire a commencé à marcher ! C’était épuisant pour moi d’aller au travail et de répondre à toutes ces sollicitations, même avec l’aide de mon assistante. J’ai décidé de ne pas renouveler mon contrat et de me lancer pleinement dans cette activité”.

Mais se lancer est une chose, apporter un plus en est une autre. Heureusement pour la jeune femmes d’affaires, ce n’était pas les idées qui manquaient. Très observatrice et astucieuse, Masha Akré avait remarqué deux choses : la première, que les femmes noires n’étaient pas assez représentée dans les magazines beauté, ce qui rendait difficile l’application des techniques employées dans ces derniers.

“Plus jeune, je lisais beaucoup les magazines beauté. J’aimais vraiment ça mais je ne me retrouvais jamais. On ne parlait pas de beauté noire, il n’y avait aucune astuce pour nous” déclare-t-elle avant.

Un fait qui va la pousser à inventer ses propres astuces et se faire rapidement un nom ; ce qui lui permettra même de maquiller en 2013 la chanteuse Josey.

Mais au-delà de cela, Masha Akré en veut plus et va être frappée par un autre constat en rapport cette fois avec la clientèle.

“J’avais remarqué que les personnes qui venaient d’arriver au pays ou qui ne connaissaient pas la Côte d’Ivoire ne savaient pas où se faire maquiller, coiffer, les ongles ou encore des soins esthétiques. Et puis, la femme africaine moderne n’a pas le temps de patienter des heures pour une prestation”

C’est ainsi qu’en novembre 2016, après une année de réflexion, Masha Akré lance Afrodict : la première plateforme ivoirienne de réservation et prestation de beauté en ligne.

Le principe est simple, les meilleurs professionnels, recrutés localement, offrent leurs services aux clientes. Celles-ci n’ont qu’à réserver en ligne pour une prestation à domicile, en salon ou chez le professionnel. Pratique n’est-ce pas ? L’idée séduit et emporte le concours Most Innovation Sunustartup (MISS) en 2016.

Avec un talent et une imagination débordante, Masha Akré n’a pas échappé à la célèbre marque de cosmétiques Maybelline New York qui a requis ses services en tant que consultante, mais aussi à l’Association des Maquilleurs de Côte d’Ivoire (AMCI) qui a faite d’elle sa présidente.

Sur le long terme, la jeune femme d’affaires se voit bien dominer le monde du maquillage. Elle a d’ailleurs lancé son propre Magazine beauté en ligne nommé Ewazine et 100% dédié à la beauté des femmes mais aussi des hommes noirs et métissés.

La suivre sur Facebook.

Suivre Afrodict sur Facebook/Instagram

Retrouvez d’autres entrepreneurs et projets africains basés en France et en Belgique sur notre espace FuntuFawo du 7 au 15 août…
A venir le Spécial Allemagne. Restez connectés pour plus d’infos.

Si vous aussi souhaitez faire parler de vos projets RDV ICI.

M.E.

 

Ça chauffe !

 

Les derniers articles

Sidiki Diabaté s’adresse aux fans depuis sa cellule 

Wanda Peeps, désormais derrière les barreaux, Sidiki Diabaté a tenu à s’adresser à ses fans une fois de plus dans une tentative...

Booba fan de Wejdene, ses conseils à la nouvelle star française

Wanda People, son succès est retentissant au point d’interpeller les grosses pointures de la musique française. Wejdene a tapé dans l’œil de...

Peter Okoye accusé d’avoir porté une fausse montre de marque

Wanda Peeps, rien n’échappe aux regards avisé des internautes. Toujours à l’affût du moindre faux pas ou du faux tout court, leur...

Jordyn Woods raconte sa dépression après le scandale avec Tristan Thompson

Wanda People, plus d'an et demi après le scandale qui conduit Jordyn Woods à être chassé littéralement de la famille Kardashian, l'ex...

50 cent insulte l’ex femme de Dr. Dre, sa fille lui répond

Wanda Peeps, il semblerait que Fifty se soit attaqué à la mauvaise personne cette fois. Alors qu'il avait choisi pour cible l'ex-femme...

Aller à la barre d’outils