26 C
Yaoundé
jeudi, janvier 21, 2021

Ça chauffe !

Fabrice Ondoa viré de son club pour une soirée en plein confinement, il réagit

Wanda People, Fabrice Ondoa est dans la mouise. L’international camerounais a été licencié par son club qui l’accuse d’avoir organisé une soirée une fête pendant le confinement.

Ça va mal pour Fabrice Ondoa. Le gardien camerounais, vainqueur de la CAN en 2017 avec les Lions indomptables, est désormais sans club. Le sociétaire du club belge d’Ostende, 8e de la Jupiter Pro League, a en effet licencié le footballeur pour avoir organiser une « Lockdown party » en dépit des règles sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

Dans les faits, la police ostendaise, appelée dans la nuit de samedi à dimanche en raison de nuisances sonores, a mis fin à une fête clandestine organisée dans l’appartement de Fabrice Ondoa. Il s’est avéré qu’une dizaine de personnes ne respectaient pas les mesures en vigueur pour lutter contre le coronavirus. La police a dressé onze procès-verbaux.

Intransigeant, le club d’Ostende a réagi de la plus ferme des manières :

En tant que club de football, nous ne pouvons pas tolérer un tel comportement égoïste et irresponsable“, a déclaré Gauthier Ganaye, le CEO de l’équipe belge. “Nous n’avons pas encore eu d’infection au Covid-19 et nous faisons tout pour que cela reste comme ça. C’est pourquoi nous rappelons sans cesse à nos joueurs leurs responsabilités. Nous sommes obligés d’engager une procédure de licenciement à l’encontre de Fabrice Ondoa.”

Arrivé à Ostende en juillet 2018, Fabrice Ondoa n’a disputé en tout et pour tout 30 matches, et n’avait pas encore joué le moindre match cette saison. Ne comprenant pas la décision du club de le virer, le Lion Indomptable a réagi Twitter :

« Je viens d’apprendre la nouvelle cet après-midi par courrier quasiment en même temps que la presse. Je vous avoue être choqué, car les dirigeants n’ont même pas pris la peine de m’inviter à m’expliquer sur les faits qui me sont reprochés. Ils prennent une décision aussi grave sans même prendre la peine de m’entendre. J’ai juste reçu un courrier de leur avocat. C’est scandaleux ! S’ils avaient pris la peine de m’inviter à m’expliquer ils auraient compris que je n’ai rien à me reprocher. Je n’ai rien organisé du tout et ce n’était sûrement pas une « lockdown party ». Les termes sont importants dans la vie… »

Waah Wanda People ! L’année se termine mal pour Fabrice Ondoa. Que pensez-vous de tout cela ?

C.B.

 

Les derniers articles

Les derniers articles