26 C
Yaoundé
mercredi, février 24, 2021

Kim Kardashian et Kanye West bel et bien en instance de divorce

Wanda People, alors que depuis décembre dernier les rumeurs vont bon train quant à la séparation du couple formé par Kim Kardashian et Kanye...

Ça chauffe !

1ère édition du Corolearner Forum & Awards 2020 : quelles leçons tirer ?

Wanda People, le 21 décembre dernier à l’hôtel Hilton – Yaoundé, a eu lieu la première édition du « Corolearner Forum & Awards (CFA) 2020 ». L’occasion pour les entrepreneurs de tirer des leçons et d’établir des pistes de solutions pour leur permettre de faire face aux difficultés liées au contexte de la pandémie à Coronavirus.

Organisée par l’agence de marketing événementiel EasyGroup, la 1ère édition du “Corolearner Forum & Awards 2020” baptisé « CFA » a été présidée, lundi 21 décembre 2020, par le Ministre camerounais des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoke. Le Directeur Général de la CRTV, Charles Ndongo, ainsi que de nombreux experts et acteurs de la microéconomie à l’instar de Céline Victoria Fosto, Pr Richard Makon, Désire Makan II, Olivia Moukam et bien d’autres, ont ainsi pu échanger sur leurs différentes expériences et discuter des opportunités offertes par la crise sanitaire d’accélérer l’industrialisation de l’économie locale.

« La rencontre avait pour but d’édifier l’ensemble des participants sur les résolutions prises au cours des multiples rencontres tenues entre les acteurs du secteur public et privé, lesquelles ont abouti à la mise en place de nouvelles stratégies permettant de faire face à l’avenir à des crises similaires », relate Jeunesse du Mboa.

Durant des heures d’échange, chaque paneliste, suivi religieusement par des spectateurs venus pour l’occasion, a apporté sa modeste contribution pour améliorer le climat des affaires au Cameroun malgré le contexte actuel.

Après que le directeur général et le président de Easy group expérience ont remercié les personnes qui ont fait le déplacement pour assister au Corolearner forum, le premier panel a entretenu l’assistance sur la thématique « Main d’œuvre & Partenariat social », car suite à la crise de la covid-19, le taux de chômage a connu une hausse importante, les entreprises ayant été contraintes de se séparer de nombreux salariés.

Pour la Directrice Générale de Je Wanda & Co qui a fêté ses 10 ans en décembre dernier, cette augmentation du taux de chômage est due en partie au fait que certains profils ne correspondent pas à la demande du marché de l’emploi. La solution serait alors de former les gens aux métiers de l’heure afin de répondre aux besoins actuels ou tout simplement pour leur permettre de se prendre en charge rapidement au lieu attendre se faire recruter par une entreprise.

 « Il faut former les jeunes aux métiers d’aujourd’hui et non de demain pour les permettre d’être rapidement autonomes », a-t-elle préconisé.

Plusieurs domaines d’activités ont également été évoqués tour à tour à savoir l’éducation, l’artisanat, le marketing ou encore les finances. On peut noter que concernant l’éducation, les experts l’envisagent comme une condition primordiale pour le développement d’une entreprise, et ce malgré les contraintes liées à la pandémie. Sans éducation, les entrepreneurs de demain ne pourront pas mener à bien leurs activités. À contrario, ces panélistes estiment que si nombre d’entreprises font faillite, c’est bien parce que leurs promoteurs ne font pas ce qu’ils aiment mais se lancent dans des entreprises pour lesquelles ils n’ont pas un talent naturel.

Pour les start-ups, les difficultés rencontrées par celles-ci s’avèrent notamment être le problème de financement lié à l’absence des banques d’investissement. Parfois lorsque le premier pas est franchi, les jeunes promoteurs ne disposent pas toujours des garanties nécessaires. Ceux qui se lancent dans le digital fortement recommandé, se retrouvent souvent confrontés à certains problèmes liés par exemple à la connexion. Conséquences, ces jeunes entreprises finissent par faire faillite. Toute chose qui fait penser au Pr Richard Makon que le secteur privé qui crée les richesses a besoin du public.

Il estime ainsi que le partenariat public/privé peut aujourd’hui être considéré comme “La clé de développement des sociétés”, à l’exemple des grands pays industrialisés qui ont implémenté la privatisation des productions, en se désengageant progressivement tout en assurant un maximum d’accompagnement.

La première édition du Corolearner Forum a accouché d’un recueil présenté à l’assistance et préfacé par le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Joseph Dion Ngute, Willy Ngassa, CEO de Easy Group Experience, Happy Ndongo (Mr Africa), DG de easy group expérience, Céline Victoria Fotso, CEO Je Wanda & Co et André HOT, Directeur de Développement Afrique centrale et ouest chez aivancity school for technology, business and society Paris-Cachan.

Téléchargez le recueil ICI.

Revivez le forum en images plus bas.

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils