26 C
Yaoundé
vendredi, décembre 9, 2022
spot_imgspot_img

Ça chauffe !

spot_img

Cinéma : « Mo’okepon » – Bande annonce

 

film-mookepon-le-bon-jewanda

Wanda People, nous partageons ce joli court métrage découvert avec plaisir il y a peu, « Mo’okepon » (enfant sorcier), première réalisation indépendante de la camerounaise Sandrine Ngueffo.

La maison de production camerounaise Greatkonnee Films sortait en début d’année  le court métrage intitulé « Mo’okepon ». Un film dramatique réalisé en janvier 2015 à Bafoussam à l’Ouest Cameroun par Sandrine Ngueffo.

« Mo’okepon » est un film dramatique qui nous plonge dans la vie rurale d’un village de l’Ouest du Cameroun, retraçant l’histoire d’un enfant paralysé, décrété « enfant sorcier » et menacé de mort par le village auquel il appartient. Ethna sa mère se bat contre tous pour le soigner… On réalise qu’encore de nos jours, l’ignorance est parfois malheureusement la première cause de nombreux maux dans notre société. On parle encore malheureusement de sorcellerie pour qualifier ce que l’on ne comprends pas, ou qu’on n’arrive pas expliquer. Alors qu’il y a bien souvent une explication scientifique.

Sandrine Ngueffo est une jeune réalisatrice camerounaise résidant à Douala.  « Mo’okepon » est son tout premier projet indépendant mais il a déjà été largement récompensé et distingué à ce jour :

– Prix de la Meilleure comédienne 2015 au Festival Komane de Dschang,

– Silhouette d’or de Meilleur Court Métrage 2015 au Festival International de Cinéma Indépendant de Bafoussam ( FICIB),

– Prix meilleur Affiche au Festival International de court Métrage de Douala (Ficod),

– Film d’ouverture du First Short Festival de film d’école à Yaoundé, en sélection officielle au Festival Africlap de Toulouse (France) qui se déroulera en septembre 2015,

– Sélection officiel au Festival Mis Me Binga, festival de femme qui se déroulera du 24 au 27 décembre 2015.

La jeune réalisatrice ne compte pas s’arrêter là puisqu’elle prépare actuellement son prochain long métrage intitulé « La Fin d’un supplice »…

En attendant de pouvoir voir le film en entier, découvrez la bande annonce du court métrage dont le charme principal vient probablement de l’emploi de la langue vernaculaire.

Les rejoindre sur Facebook.

Synopsis: Il y’a de cela deux ans que Nkoneesi, est venu au monde. Aujourd’hui à son âge, il ne marche pas. Ethna, sa mère, femme au foyer dévouée, ne cesse de prendre soin de lui tout en espérant qu’un jour, il trouvera la guérison. Anna, la petite sœur de Zinzeu, père de Nkoneesi va les convaincre de consulter un marabout. Delà, ils apprendront que leur fils est un enfant sorcier…

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils