26 C
Yaoundé
vendredi, décembre 9, 2022
spot_imgspot_img

Ça chauffe !

spot_img

Single :  » Zélé » – Jovi (Review)

jovi-jesus-zele-jewanda

Wanda People, moins de 6 mois après la sortie de Mboko God, le Don 4 Kwat, le bad boy de l’arène camerounaise du hip hop vient encore de frapper avec un lourd son intitulé « Zélé » sorti hier 16 octobre… « Ici c’est le Mboa, ici on pédale ! » Un appel à célébrer la culture camerounaise et s’enjailler ensemble quelque soit nos problèmes.

Déjà depuis plusieurs mois, l’usine à musique New Bell Music nous abreuve gratuitement en sons divers et E.P. via ses différents artistes : Reniss, Shey, Tilla, Pascal, Tata. Ceci sans compter que le 20 mai dernier, sortait le deuxième album de Jovi, « Mboko God« . Alors qu’on est encore en train de le déguster, le producteur camerounais sort (encore) un single ! Et quel son ! « Zélé ».

Un visuel christique

Commençons par le magnifique visuel réalisé par Ndukong. Il s’agit de Jovi dans un apparat qui rappelle bien évidemment Jésus Christ, le bling bling et le regard sombre et déterminé en plus. Un nouveau message subliminal ? En même temps, on reste dans la lignée de « Mboko God » (le Dieu du dehors)…

Hommage à Zélé Le Bombardier et doigt d’honneur à Eneo et Boko Haram

C’est sur une production sombre et oppressante que s’ouvre « Zélé ». Une ambiance propice pour dépeindre les dures réalités de la vie camerounaise, avec par exemple, les coupures de courant d’Eneo, la galère, ou les difficultés que rencontre actuellement le nord du pays avec Boko Haram. Mais surtout l’artiste appelle les camerounais à tenir bon malgré tout et « pédaler comme Zélé ». Oui comme Zélé le bombardier à qui il rend hommage.  L’une des plus belles voix du Bikutsi, grosse star des années 90 avec sa célèbre réplique « O pédaler, O picasso » et le pas de danse qui va avec.

Les big-up à Franko et Tchop et YaMo

Jovi a également fait un big-up à la marque de Fast Food camerounaise Tchop et Yamo et à la sensation du moment « Franko » qui le lui a bien rendu sur Twitter.

Un final inattendu et efficace !

On ne l’attendait pas celui-là non plus ! Le morceau se termine par une intervention mystérieuse. Une jeune femme à la voix particulière nous sort sa part de phrases entêtantes :

« Ici on pédale, mais c’est toi la pédale… » ou encore « La nuit les champagnes, le matin tu dangwa à pieds »…

Et depuis hier, tout le monde sur Twitter se demande qui est cette fille qui chante ? Et bien, Je Wanda Magazine a la réponse en exclusivité ! Vous la connaissez, et elle est dans tous les clips de Jovi. Un indice ? Elle change très souvent d’apparence… Toujours pas ? Allez, on vend la mèche ! Il s’agit de Stéphanie Tatapong Beyala, qui vous a déjà fait danser dans « Cash« . Surprenante d’efficacité !

Avec « Zélé », Jovi vient encore de monter la barre quelques crans plus haut, et il va en falloir du travail pour que ses collègues rappeurs suivent la cadence. Avec ses près de 5000 plays sur Soundcloud en moins de 24h, le morceau a tout d’un futur hymne des jeunes camer à l’instar de ses précédents tubes tels que « Et P8 Koi ». On attend maintenant le clip… Affaire à suivre…

Restez connectés pour la suite !

We love cameroonian Hip Hop ! Consommons africain, consommons camerounais ! Enjoy !

Plus de musique sur le site de New Bell Music.

C.V.F

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils