26 C
Yaoundé
samedi, février 24, 2024

Ça chauffe !

People : Papa Wemba en route vers sa dernière demeure

depouille-papa-wemba-arrivée-congo-jewanda

La dépouille de Papa Wemba est arrivée hier sur le sol Congolais. C’est tout un peuple qui porte le deuil, qui s’affole face à la disparition de cette légende de la musique africaine.

Souvenez-vous c’était dimanche dernier que Papa Wemba nous quittait brutalement sur scène en Côte d’Ivoire. Il est 5h hier matin sous le ciel d’Abidjan lorsque la dépouille de Papa Wemba entame son dernier vol. En route pour sa terre natale congolaise où il reposera pour l’éternité, le cercueil tout blanc du roi de la Rumba et pape de la sape est disposé dans l’avion. Après une nuit de célébration et de commémoration, le corps accompagné de la famille du défunt, de ses danseurs et du ministre ivoirien de la culture Maurice Kouakou prend la direction de Kinshasa.

À l’aéroport de Kinshasa, c’est le Premier ministre congolais lui-même Augustin Matata Ponyo accompagné du président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku qui a accueilli le cercueil. Recouvert du drapeau de la RD Congo, c’est une chorale généralisée de pleurs qui s’abat sur l’aéroport lorsque celui-ci touche le sol.

Officiels, membres de famille, fans, chefs coutumiers et autres admirateurs de l’icône de la rumba congolaise sont au rendez-vous pour saluer ce musicien originaire de la province de Sankuru, dans le centre du pays. Des adeptes de la Sape (Société des ambianceurs et des personnes élégantes), mouvement dont Papa Wemba a été l’un des initiateurs dans les années 1970 ont également fait le déplacement pour accueillir leur héro.

Sous les scènes impressionnantes de rassemblements humains durant lesquelles des personnes se sont effondrées et hurlaient allongées sur le sol, en pleurant, le cortège mortuaire a pris la direction de l’hôpital du Cinquantenaire, où le corps sera conservé avant un hommage populaire prévu lundi. L’inhumation quant à elle est prévue mardi près de Kinshasa.

Laissez-nous vos commentaires Wanda People.

F.F.K

 

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils