26 C
Yaoundé
lundi, mai 27, 2024

Ça chauffe !

Inspiration : Un lycéen camerounais admis à la prestigieuse université de Yale College

 

Les camerounais sont intelligents ooooh Wanda Peeps ! Un jeune lycéen vient encore de nous le prouver. Ce digne fils du pays d’Olivier Madiba a en effet été pré-admis dans la prestigieuse université américaine de Yale ! À 17 ans, il devient le premier Camerounais à réussir l’exploit depuis plus d’une quinzaine d’années. Un événement fortement salué par son établissement…

Son nom vient d’entrer dans le tableau d’honneur des élèves camerounais ayant réussi par leur travail à être admis dans l’une des plus prestigieuses universités au monde. Fred Jr Ebongue Makolle puisqu’il s’agit de lui vient d’être admissible à l’université de Yale aux Etats Unis ! Un exploit qu’aucun camerounais n’a plus accompli depuis une quinzaine d’années maintenant selon les archives de Yale…

C’est son établissement Enko La Gaieté International School de Yaoundé où il est éleve en Terminale, qui a annoncé la grande nouvelle en érigeant une banderole en son honneur : « Nous célébrons l’admission de notre apprenant Fred Jr Ebongue Makolle à Yale. »

Le mbom a quand même fait fort hein, car Yale a formé 3 présidents américains dont les Bush, sans compter d’autres personnalités de renom de la diplomatie ainsi que des affaires connus dans le monde entier. C’est la deuxième plus grande université aux Etats Unis après Harvard !

Fils unique de fonctionnaires dans les services de la Primature, le rêve commence en août 2016 lorsqu’il se fait repérer au Zimbabwe lors d’un camp d’été. Le jeune garçon de 17 ans fait partie des 795 postulants sur plus de 5 000 à avoir franchi l’obstacle de l’early action (inscription anticipée en ligne), première phase du concours d’entrée qui se déroule en novembre. Premier obstacle franchi…

En dehors des trois lettres de recommandation de ses enseignants, le jeune garçon a rempli un long questionnaire sur ses motivations et ses connaissances en mathématiques puis en anglais. Il a également dû transmettre ses notes de classe et son plan d’activités extra-scolaires. Dans ce long processus de sélection, l’élève a aussi marqué les points en racontant une de ces plus grandes expériences : Une action humanitaire qu’il a entreprise avec deux autres camarades dans un orphelinat situé non loin de leur école. Il a au final été admis !

Toutefois, son admission anticipée à Yale ne deviendra définitive que s’il obtient son baccalauréat international en mai. « J’ai de très bonnes notes [42 points sur 47 possibles au début de février] et suis confiant » assure-t-il. Il pourra alors rejoindre le Connecticut en août, doté d’une bourse de 91 millions de Francs CFA octroyée par Yale, et couvrant ses frais de scolarité à 92% pendant les quatre prochaines années. Bonne chance à ce champion ! Quelle fierté !

S.N.B

 

 

 

 

 

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils