Le Burkina Faso veut augmenter son potentiel énergétique Wanda Peeps ! Le pays a choisi de se tourner vers l’énergie solaire ! Le président a inauguré ce mercredi la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’ouest. Une bonne nouvelle pour l’économie du pays…

Le Burkina Faso ne veut plus dépendre de ses voisins du Ghana et de la Côte d’Ivoire pour la fourniture énergétique Wanda People. Le pays que dirige Roch Marc Christian Kaboré vient d’inaugurer une gigantesque centrale solaire, la plus grande de l’Afrique de l’Ouest !

Un colossal investissement construit sur une superficie de 60 hectares, l’équivalent de 84 terrains de football. Elle est situé à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale, Ouagadougou. Au total, 129.600 panneaux de 260 watts produisant 33 mégawatts d‘énergie ont été disposés sur le site. Ce projet innovant permettra de fournir de l’électricité à 660 000 personnes dans le pays.

Le président burkinabé a inauguré l’ouvrage en présence de son homologue français, Emmanuel Macron. L’énergie produite par la centrale solaire de Zagtouli coûtera environ 45 francs CFA le kilowatt/heure (KWH), soit trois fois moins chère que l‘électricité produite par les centrales thermiques, qui coûte 145 francs CFA, confirme le directeur d’exploitation de la société en charge de l’électricité au pays.

Sa construction, réalisée par l’entreprise CEGELEC (groupe Vinci) et des entreprises locales a duré à peine plus d’un an et a mobilisé jusqu’à 400 employés. La centrale sera à terme exploitée par la société nationale d’électricité (SONABEL).

- Publicité -

A en croire le responsable de la construction, Stéphane Nosserau, cet ouvrage permettra de réduire les délestages dans le pays. Il rassure : “Depuis six semaines, la centrale est en phase d’essai avec une production de 14 MW, et elle atteindra le pic des 33 MW courant décembre, sous réserve du niveau d’ensoleillement. Nous importons aussi de l’énergie à partir de la Côte d’Ivoire et à un moment, il y avait des difficultés d’approvisionnement. C’est ainsi qu’on a décidé avec les bailleurs de fonds de doter la Sonabel d’une source d’énergie à partir des panneaux solaires photovoltaïques afin de répondre aux besoins de la population qui s’accroissent de 13 % chaque année.”

Pour rappel, ce projet est financé par le Gouvernement burkinabè et par un don de l’Union européenne de 25 millions d’euros (environ 16,4 milliards FCFA), accompagné d’un prêt de 22,5 millions d’euros (environ 15 milliards FCFA) de l’Agence Française de Développement (AFD).

Félicitations au Burkina Faso !

S.N.B.

 

Laisser un commentaire