26 C
Yaoundé
dimanche, août 1, 2021

Ça chauffe !

People : Blue Ivy insultée par des journalistes américains

Wanda Peeps, Blue Ivy ne passe désormais clairement plus inaperçu. La jeune fille de Beyonce et Jay-Z aura reçu le pire pour son anniversaire venant de certains journalistes pratiquement focalisés sur son apparence.

Le vrai ndem* c’est lorsqu’on te juge pour quelque chose dont tu n’aies pas vraiment responsable. Blue Ivy a pourtant de quoi s’estimer heureuse. Fille du légendaire Jay-Z et l’incroyable Beyoncé, le monde lui tend les bras dès la base. D’ailleurs, des résultats ont commencé à être visibles avec son premier trophée à un concours de musique. Mais pourtant, c’est ce statut de fille de Jay-Z qui fait d’elle l’objet de moqueries. Wandaful !

Tout récemment Blue Ivy fêtait son huitième anniversaire, et pour l’occasion, l’une de ses invités à l’endroit de Megan Thee Stallion a décidé d’immortaliser l’instant avec un jolie selfie. Elle a ensuite partagé la photo.

Sur Twitter K. Austin Collins, un journaliste du “Vanity Fair” a fait un tweet avec des propos très peu élogieux à l’endroit de la petite fille. Celui-ci affirmait tantôt :

“J’ai l’impression que les gènes du visage de Jay-Z sont sur le point de vraiment frapper Blue Ivy et je me sens mal pour elle.”

Wow ! C’était clairement sa fête à la fille de Queen B. Nul besoin d’expliquer le sous-entendu Wanda Peeps. Mais comme si cela ne suffisait pas, une collègue de journaliste a rejoint la partie en balançant elle-aussi sa part de pique.

La journaliste de “Harper Magazine” Violet Lucca n’a pas été tendre. En réponse au tweet de Collins elle a ajouté :

“Ou elle se fera une chirurgie plastique à 16 ans comme Kylie Jenner et nous devrons tous prétendre qu’elle a toujours ressemblé à ça. Je ne peux me permettre d’être trop désolé pour l’incroyable riche.”

Wandaful ! C’était une véritable boucherie. Même Kylie Jenner a pris place sur l’échafaud. A croire que l’affaire devenait très personnelle.

Heureusement que certains internautes étaient là pour venir à la rescousse. Ce qui a conduit les deux journalistes à supprimer leurs tweets.

Le journaliste du Vanity Fair K. Austin Collins s’est excusé par la suite en affirmant qu’il s’agissait juste d’une mauvaise blague, et que les filles noires en particulier méritent mieux. Malheureusement, on ne peut s’empêcher de dire “fallait y penser avant”. Pas sûr que Jay-Z et Beyoncé pardonnent cet écart. Qu’en pensez-vous ?

M.E.

*poisse, malchance

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils