26 C
Yaoundé
vendredi, janvier 22, 2021

Investiture Biden : Pourquoi cette photo fait le buzz

Wanda People, mercredi 20 janvier 2021, deux mois et demi après les résultats des élections présidentielles américaines, Joe Biden et sa colistière Kamala Harris...

Ça chauffe !

Leap of Dance Academy, la surprenante école de ballet à Lagos

Wanda People, on n’aurait pas pu y songer il y a encore quelques années. Le ballet, danse classique et dramatique venue d’Italie vers le début du 15e siècle, a trouvé place en Afrique. C’est à Lagos, capitale économique du Nigeria, que nous vous amenons à la découverte de surprenante école de ballet « Leap of Dance Academy ».

L’Académie du Saut de Danse a.k.a la Leap of Dance Academy, est une idée de Daniel Ajala, son fondateur, qui a appris la danse sur des tutoriels internet et grâce à des stages. Ouverte en 2017 dans le quartier d’Ajangbadi à Lagos, l’école accueille gratuitement une douzaine d’enfants de 6 à 15 ans, selon les informations recueillies par VOA Afrique. Ceux-ci s’y forment à la danse de ballet et exécutent des chorégraphies dignes des plus grands professionnels du métier.

Il y a quelques jours d’ailleurs, la vidéo du petit Anthony Madu – seul garçon de la troupe –  montrant son talent sous un ciel pluvieux de Lagos, avait fait grand buzz.

Daniel Ajala a financé son école de danse grâce à ses seules économies. Dans une interview pour l’AFP, il confie que les appréhensions étaient nombreuses dans son entourage :

“C’est une danse indécente! Ce n’est pas une danse pour les bons chrétiens !”, lui disait-on. Et lui de continuer en disant :

“(…) Mais nous voulons leur montrer que la danse classique est forgée sur la discipline, et c’est important pour le développement de l’enfant. D’habitude le ballet est associé aux gens qui ont de l’argent, dans les classes très privilégiées. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir les équipements de luxe, mais au moins, on peut faire connaître cet art à la nouvelle génération”.

Comme Daniel, les élèves qu’il enseigne partagent sa passion. Olamide Olawole âgée de 15 ans, veut d’ailleurs en faire son métier et enseigner cette danse quand elle sera plus grande :

“Je voudrais que les enfants, partout dans le monde, puisse connaître cette expérience”, confie-t-elle.

Olamide Olawole

À noter que les élèves de la Leap Of Dance Academy s’entraînent sans musique car il n’y a pas d’électricité dans le quartier et pas assez d’argent pour mettre en route le générateur à diesel. Incroyable !

Saluons la belle initiative de Daniel Ajala Wanda People. Découvrez plus bas le résultat de ses cours à ses élèves.

C.B.

 

Les derniers articles

Les derniers articles