26 C
Yaoundé
dimanche, mai 16, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

La marque Carimo interdite d’affichage pour une publicité promouvant le blanchiment de la peau

Wanda People, une affiche publicitaire de la marque de cosmétiques Carimo a soulevé une vive polémique pendant plusieurs jours. Promouvant le blanchiment de la peau au détriment du teint noir naturel propre à la femme africaine, la campagne publicitaire a fait réagir jusqu’aux plus hautes sphères.

Vous n’êtes sans doute pas passés à côté de cette affiche. Sur les réseaux sociaux comme sur des panneaux publicitaires en ville, la marque Carimo s’est osée à faire la promotion du blanchiment de la peau de manière très particulière.

En effet, sur l’affiche qui a très tôt fait l’objet de débat, on y voit la promotrice au teint clair des laboratoires Carimo, Carine Mongoue, assise sur trône devant lequel des personnes au teint noir se prosternent. Le message « Mettez-les à vos pieds » accompagne cette image. Dire que c’est scandaleux est un euphémisme, Wanda People.

Les réactions de colère et d’indignation de la part des internautes ont fusé sur la toile. La chanteuse camerounaise Kareyce Fotso a même pu commenter :

« Le problème du noir c’est le noir. Comment une femme noire qui se blanchit la peau peut-elle s’assoir sur un trône et mettre à ses pieds ses autres frères noirs comme du bétail, la suppliant de je ne sais quoi ? ».

Prenant acte de la consternation généralisée suite à cette campagne, la marque Carimo a fait un rétropédalage en décidant de changer l’affiche publicitaire. Le 20 octobre dernier, la promotrice a cette fois opté pour une femme au teint ébène. Le message qui accompagne la nouvelle annonce est « Nous vous avons compris ». Eh ahh !

Sauf qu’entre temps alors hein, Wanda People, la première affiche de la marque Carimo était d’ores et déjà sur les panneaux publicitaires en ville. Sensible à la dévalorisation de la femme noire prônée par cette campagne, le Gouvernement camerounais a donné 48h à Carimo pour libérer les panneaux. Dans un communiqué rendu public jeudi 22 octobre par le Ministre de la communication René Emmanuel Sadi, il est en effet fait ordre à Carine Mongoue de retirer ses affiches publicitaires.

Ceci nous rappelle notre pétition lancée en 2013 par Céline Victoria Fotso qui s’indignait contre une publicité de la marque Biopharma qui était dans le même registre. L’enseigne avait d’ailleurs retiré ce spot publicitaire offensant qui avait suscité de vives réactions déjà à l’époque. Peu à peu, les mentaliés évoluent.

Wanda Peeps, on ne peut que saluer cette décision du Gouvernement camerounais. La Wanda Team dit non au décapage !

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils