26 C
Yaoundé
dimanche, avril 18, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

Écrans Noirs 2020 : Récompenses et Tapis rouge by Moët & Chandon

Wanda People, du 31 octobre au 7 novembre dernier, la 24e édition du Festival Écrans Noirs a battu son plein à Yaoundé, récompensant les meilleurs films et cinéastes africains. Retour sur les faits marquants de cet événement.

Durant une semaine, la grande messe du cinéma africain a eu lieu à l’occasion du Festival Ecrans Noirs 2020. Cinéastes et cinéphiles se sont donné rendez-vous au Palais des sports, puis au Palais de congrès, où s’est tenue le 7 novembre la cérémonie de clôture en présence du ministre des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt, du PCA des Ecrans Noirs, Grégoire Owona, du délégué général du Festival, Bassek Ba Kobhio, des centaines de convives et des jurés en présentiel ou en visioconférence.

Pour cette 24e édition, le cinéma camerounais a rafflé la part belle des récompenses. « The Fisherman’s Diary » du réalisateur Enah Johnscott a notamment séduit de manière particulière le jury en empochant pas moins de 5 trophées à savoir : Meilleur film camerounais, meilleur film d’Afrique centrale, meilleure actrice camerounaise, meilleur scénario et mention spéciale du jury des longs métrages internationaux.

D’autres productions camerounaises à l’instar de « Saving Mbango » de Nkanya Nkwai (Prix du jury international), « Enterrés » de Françoise Ellong (mention spéciale du jury longs-métrages Afrique centrale), « Fon M’biéré » de Mbouombouo Mama (Meilleur film documentaire Afrique centrale) ou encore « Teenagers » de Hubert Nankam (Ecran de la meilleure série), ont également eu leur lot de reconnaissance. Et quant à la catégorie “Webseries” nouvellement créée aux Ecrans Noirs, elle a été remportée par “Les rigolards de Mbalmayo”, autre production camerounaise.

Le gros lot a cependant échappé cette année encore aux cinéastes locaux. « Heart of Africa », long métrage du réalisateur congolais Tshoper Kabambi Kashala est en effet l’Ecran d’Or 2020. Ce film poignant qui raconte la rédemption d’un ancien meurtrier devenu missionnaire, a remporté le graal en séduisant le jury et le public.

À noter que la cérémonie de clôture des Ecrans Noirs a été l’occasion de remettre à la légende du cinéma ivoirien, Sidiki Bakaba, l’Ecran d’honneur.

Wanda Peeps, l’éditon 2020 des Ecrans Noirs n’a pas déçu, et les esprits sont d’ores et déjà tournés vers la prochaine édition qui promet de séduire les cinéphiles africains une fois de plus. Plus d’images de la cérémonie de clôture plus bas.

Restez connectés pour la vidéo des meilleurs looks du tapis rouge 2020.

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils