26 C
Yaoundé
dimanche, avril 18, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

L’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal remporte le prix Goncourt des lycéens

Elle fait la fierté de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier. L’écrivaine Djaïli Amadou Amal vient de remporter le prix Goncourt des lycéens.

Finaliste du prix Goncourt, le plus prestigieux prix de la littérature française, Djaïli Amadou Amal, n’aura pas remporté la plus grande distinction mais n’a certainement pas à rougir.

En effet, l’écrivaine camerounaise a remporté, mercredi 2 décembre, le prix Goncourt des lycéens pour son roman Les Impatientes (Édition Emmanuelle Collas), tel que l’a annoncé la Fnac à l’issue des délibérations finales.

Le jury a été sensible à son sujet fort et important“, a résumé Clémence Nominé, présidente du jury des lycéens. “Il dénonce sans accuser. L’écriture sonne juste sans lyrisme superflu. C’est un livre subtil qui permet d’observer la question du mariage forcé par le prisme de ce témoignage émouvant.

Présente en visio aux côtés de son éditrice, l’écrivaine s’est avouée “très émue”. “Ce prix représente beaucoup pour moi car lorsque l’on parle des violences faites aux femmes, des mariages précoces et forcés, lorsque l’on parle des violences conjugales, physiques et morales, et que les jeunes choisissent ce livre pour en faire le lauréat, cela représente un espoir pour l’avenir. Cela signifie que les jeunes sont sensibles à ces questions. Et qu’ils pourront changer le monde.

Dans “Les Impatientes”, Djaïli Amadou Amal dépeint le destin lié de trois femmes peules et musulmanes vivant au Cameroun, sans rien taire des violences auxquelles elles sont exposées. La Wanda Team lui adresse toutes nos félicitations.

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils