26 C
Yaoundé
dimanche, mai 16, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

Ancienne Miss Guinée et CEDEAO, sa carrière est ruinée à cause d’une marque de produits de beauté suisse

Wanda People, alors que sa carrière de mannequin était en pleine ascension, Mariama Diallo, ex-Miss Guinée, Miss Cedeao 2012 et 12ème au concours miss monde en 2013, vit une descente aux enfers depuis qu’elle a utilisé une marque de produits de beauté Suisse.

Âgée de 25 ans, Mariama Diallo est une ancienne Miss guinéenne à qui un bel avenir dans l’univers du mannequinat était promis. Son destin a pourtant été chamboulé en 2018, après qu’elle a commencé à faire usage des produits de la société Makari De Suisse.

Installée à Manhattan, il lui était difficile d’acquérir sa gamme habituelle de produits. Elle va donc se procurer ces produits cosmétiques de la société Makari De Suisse qui vont, selon elle, causer l’apparition d’une acné sévère sur son visage, ainsi qu’elle l’a affirmé au New York post.

Après l’éruption de ces boutons, la Guinéenne déclare avoir contacté l’entreprise. Un nouveau produit lui a aussitôt été envoyé, mais au lieu de corriger les dégâts, la situation s’est aggravée. Les points noirs se sont ajoutés aux boutons de l’acné, abimant davantage le visage de la jeune dame.

Mariama Diallo, qui a travaillé pour de grandes marques comme Nike et Calvin Klein, affirme qu’il lui a été difficile de trouver du travail durant ces trois dernières années. Elle a pour cela décidé de porter plainte contre la société :

«Diallo a perdu des contrats à cause des dégâts causés par les produits de la défenderesse … sa carrière en tant que top model a été raccourcie et elle n’a pas été en mesure de demander un emploi en raison des dommages sur  son visage», décrient les documents de l’accusation.

«Personne ne voulait m’embaucher avec ce visage, a déclaré Diallo au Post. «C’était déprimant. Je ne pouvais pas sortir pendant la journée … Je ne voulais pas que quelqu’un me regarde.».

«Je n’ai même pas dit à ma mère parce que je ne voulais pas qu’elle me voit comme ça. J’ai pris mes distances avec tout le monde», a déclaré Diallo.

Mariama Diallo souffrirait d’angoisse mentale et de détresse émotionnelle à la suite de cette mésaventure. Elle dit avoir consulté un dermatologue pour corriger le problème avec des médicaments, ce qui a contribué à réduire partiellement ses cicatrices. L’entreprise Makari jusqu’ici ne s’est pas prononcée sur le sujet.

Que pensez-vous de tout cela Wanda People ?

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils