26 C
Yaoundé
samedi, décembre 4, 2021

Ça chauffe !

D’actrice à business woman, qui est Emmanuelle Keïta ?

Wanda People, la Wanda Team vous amène aujourd’hui à la découverte d’Emmanuelle Keïta, ex-actrice et désormais l’une des femmes d’affaires les plus suivies de Côte d’Ivoire.

Si du côté de la Côte d’Ivoire les acteurs et actrices de cinéma ne manquent pas, à l’instar de Gohou Michel ou encore Emma Lohoues, il y en a bien une qui a marqué les esprits des cinéphiles et continue de le faire aujourd’hui de par ses divers autres atouts.

Emmanuelle Keita est en effet une ex-actrice et mannequin ivoiro-mauritanienne qui a fait sensation en jouant dans de nombreuses séries et spots publicitaires. La production qui l’a réellement faite connaître aux yeux du grand public est la série ivoirienne Dr. Boris, qui est passée sur des chaines panafricaines telles que Tv5 et 3Atélésud. Elle y incarnait alors le rôle de Clara, l’ex du Dr Boris, qu’elle veut absolument récupérer.

Emmanuel Keïta a également fait partie du casting du Gohou Show, une magnifique sitcom diffusée sur la chaine Trace Tv, où elle jouait le premier rôle féminin aux côtés du grand Gohou Michel. Mais alors que sa carrière connait un succès grandissant, Emmanuel Keïta tombe amoureuse et décide de tout lâcher à Abidjan pour aller rejoindre le joueur de foot Kafoumba Coulibaly qui évoluait en France, au club de Nice.

Quelques temps après qu’elle l’ait épousé, leur amour prend pourtant l’eau lorsque Kafoumba Coulibaly est transféré en Turquie au club de Kasimpasa et se blesse lors de son premier match. Emmanuelle Keïta, qui a eu deux enfants avec le footballeur, prend ses distances et se lance dans l’entreprenariat.

Divorcée, elle crée sa marque About EK Empire et commercialise des corsets amincissants, des bijoux vintages, ainsi que des services de soins de la peau.

Aujourd’hui, Emmanuel Keïta est une femme d’affaires accomplie suivie par plus de 200K abonnés sur Instagram. Elle est également décoratrice et égérie francophone de l’application mobile Thriller depuis le mois de mai dernier.

Mais plus qu’une businesswoman, Emmanuelle Keita est aussi et surtout une « grande gueule ». La jeune femme est en effet très souvent au cœur de l’actualité pour ses clashs à répétition avec des stars. On se souvient ainsi qu’une affaire de plagiat l’avait opposée à la Youtubeuse ivoirienne Yvidero. Elle accusait ouvertement et sans retenue la web-humoriste d’avoir plagié le projet « Le Confessionnal » d’un jeune homme qui l’aurait sollicitée afin de l’aider à le réaliser.

Aussi, Emmanuelle Keita a essuyé il n’y a pas si longtemps les remontrances de Suspect 95, après qu’elle a encouragé les jeunes filles en situation difficile à ne pas rejeter les avances des « Sugar daddy ». Alors qu’elle leur recommandait d’accepter leurs offres et de leur extorquer de l’argent, le rappeur n’avait pas hésité, lors d’un débat, à critiquer la pensée de l’influenceuse :

« Il n’y a rien de plus déshumanisant, chosifiant, et animalisant pour une femme que d’être dans une relation où elle ne sert qu’à satisfaire la libido d’un vieux monsieur », avait-il affirmé.

Enfin et tout récemment, Emmanuelle Keita s’en était prise à humoriste congolais Noah Lunsi, lançant un appel au boycott du « Noheezy Show », son live Instagram dont le principe consiste à faire danser ou twerker des filles en tenues plutôt osées :

« Ceci n’est en rien un clash ou un bad buzz souhaité ! s’était exprimée la businesswoman sur les réseaux sociaux. Je veux juste attirer l’attention sur la participation de plus en plus fréquente de ma communauté aux directs Instagram à 2 centimes (négociable 1) de ce jeune homme, ou la femme est complètement dévalorisée et jetée à la vindicte populaire ! Je l’entends qu’elles le font de leur gré mais l’idée même du direct est macabre et les participantes de petites naïves en quête de buzz ! Je demande à toutes ces femmes (ivoiriennes en particulier) de boycotter avec la dernière énergie les directs de ce jeune homme. I say ! Take care. EK. #noahlunsionteboycotte ».

Dans tous les cas, nul doute du dynamisme de la jeune ivoirienne. Souhaitons bon vent à Emmanuelle Keita dans toutes ses activités.

La suivre sur Instagram.

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils