26 C
Yaoundé
lundi, mai 17, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

À la découverte de Bel’Yv, la nouvelle “sensation” de la scène urbaine camerounaise

Wanda People, la chanteuse camerounaise Bel’Yv a sorti en Mars 2021 son tout premier EP intitulé « Sensation », un opus dans lequel elle raconte l’amour sous plusieurs sensations, en collaborations sur deux titres avec deux légendes vivantes de la musique Camerounaise, Dina Bell et Petit Pays, deux icônes qui l’ont bercée depuis toute petite. La Wanda Team vous amène à la découverte d’une artiste ultra prometteuse.

Bel’Yv est née à Yaoundé il y a 26 ans. La petite Belinga Yvana – de son vrai nom – grandit dans une famille où la musique est très présente. A la maison on écoute régulièrement Céline Dion, Anne Marie Dzie, les Zangalewa, Dina Bell, Ben Decca, Petit Pays, Beyoncé… Sa mère et sa grand-mère chantent souvent à la maison, à l’église ou lors des fêtes familiales. Mais sans jamais côtoyer l’ambition d’une carrière musicale. La famille est même plutôt très conservatrice, et Yvana ne va pas tarder à le savoir.

Quand la go décide de s’inscrire à l’orchestre du collège Vogt où elle récolte de plus en plus de compliments quand elle fait les chœurs lors des concerts scolaires, sa mère marque son désaccord en découvrant que sa fille s’intéresse à la musique. Selon cette maman prête à tout pour protéger sa fille, la musique ne peut pas permettre de construire une vie sérieuse au Cameroun.

Mais la jeune passionnée est décidée, ce sera la musique, son avenir. Forcément. A l’Université de Yaoundé où elle étudie le Droit, elle postule à un casting pour rejoindre un groupe féminin que veut créer le label Mo Beats Records. Celle qui à l’époque a choisi le nom d’artiste YV-Be, est reçue favorablement, et forme donc le groupe Mo Girls avec deux autres jeunes chanteuses, dont Krys M. Leur aventure leur permet de sortir quelques singles, de faire leurs armes sur quelques grandes scènes de concerts au Cameroun, et même un featuring avec DJ Arafat en 2015 !

La deuxième vie musicale de Bel’Yv, sa carrière solo, commence véritablement en 2020, après sa signature en 2019 chez Sessua Entertainment, un label de musique qui est engagé à accompagner des jeunes carrières au Cameroun et en Afrique. Après l’expérience Mo Girls, elle est devenue maman d’une magnifique petite fille. Sa pause maternité lui a permis par ailleurs d’écrire souvent pour d’autres artistes, mais aussi pour elle-même. Entre 2020 et 2021, malgré le contexte Covid, elle a sorti plusieurs singles, comme Magie, Fidel, Petit Joueur, Simama featuring Phill Bill.

Son EP Sensation comporte 8 titres aux styles variés entre afropop et afrosoul, globalement plus doux que ses premiers singles, plus révélateurs du véritable univers musical de celle qui revendique le titre d’Afro Urban Diva. Elle y explore plusieurs sensations de l’amour. L’amour passionné comme dans Assimba, Je Te Suivrai feat Petit Pays, et le titre avec Dina Bell, le crooner effacé ces dernières de la scène, qu’elle a ramené en studio, pour refaire ensemble le classique Sophie, qui est un vrai repère dans l’histoire de la musique Camerounaise. Bel’Yv y parle également d’amour sensuel dans Sans Visa, d’amour triste dans Ndedi qui aborde le sujet des violences conjugales sur les femmes. Elle parle aussi d’amour impossible dans Bamileke qui plaide contre le tribalisme, mais aussi dans le titre Ossoan qui questionne sur la prostitution. Elle a même réservé une « Lettre A Ma Fille », pour lui dire qu’elle sera toujours là pour elle.

Les clips de Sophie et Je Te Suivrai sont déjà sur YouTube.
L’EP Sensation est disponible en téléchargement ICI et en streaming sur toutes les plateformes en cliquant ICI.

On souhaite bon vent à Bel’Yv dans la suite de sa carrière. Découvrez le clip de Je te suivrai plus-bas.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils