26 C
Yaoundé
lundi, mai 17, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

Décédée au Sénégal, qui était Germaine Ahidjo, ex-Première Dame du Cameroun ?

Wanda People, à l’âge de 89 ans, Germaine Ahidjo, ex-épouse du premier Président camerounais, Ahmadou Ahidjo, est décédée au Sénégal des suites de maladie. La Wanda Team fait un retour sur la vie de la toute Première Dame du Cameroun.

Née en 1922 à Mokolo, dans l’Extrême-Nord Cameroun, d’un père corse et d’une mère peule du Grand-Nord camerounais, Germaine Habiba Ahidjo était infirmière de formation, spécialisée dans le traitement des maladies médicales. C’est en 1957 qu’elle avait épousé Ahmadou Ahidjo en second noces. Elle passa alors 22 années de sa vie en tant que première dame du pays, ceux l’ayant connue lui prêtant une personnalité réservée et intelligente, dont la finesse a renforcé l’homme qui partageait sa vie.

Ce dernier quittera le pouvoir en 1982 en passant les reines à son Premier Ministre de l’époque, Paul Biya. Cependant, Ahmadou Ahidjo sera condamné à mort quelques temps après, accusé d’être impliqué dans le coup d’État manqué de 1984, contre Paul Biya justement. Germaine suivra alors son mari en exil au Sénégal, où il décédera en 1989.

Pendant les 38 ans qu’elle passera à Dakar, l’ancienne première dame se battra pour réhabiliter son mari et que sa dépouille soit rapatriée au Cameroun lors d’obsèques officielles. Une exigence sans condition pour Germaine Ahidjo, quitte à créer la discorde avec les autorités camerounaises pendant des années, sans qu’aucun accord n’ait jamais été conclu.

« En tant que Mme Ahidjo, je ne me vois pas rentrer dans mon pays avec un passeport [diplomatique] sénégalais. C’est le Cameroun qui nous a retiré nos papiers, c’est à lui de nous les rendre », s’était-elle offusquée au cours d’un entretien accordé à Jeune Afrique.

De son côté, l’Etat camerounais assurait qu’Ahmadou Ahidjo avait été réhabilité et que le retour de sa dépouille ne dépendait que de sa famille. Comme pour montrer ses bonnes intentions, rapporte Jeune Afrique, Paul Biya, s’était rapproché de certains des enfants Ahidjo, notamment d’Aminatou et de Badjika, nommés respectivement présidente du conseil d’administration du Palais des congrès et ambassadeur itinérant à la présidence de la République.

Hélas, l’état de santé de Germaine Ahidjo s’était aggravé il y a une dizaine de jours et elle avait dû être admise à l’hôpital principal de Dakar, dans le quartier du Plateau. L’ex-première dame, qui était suivie par le médecin personnel du président sénégalais, Macky Sall, est décédée dans la nuit du 19 au 20 avril, entourée de ses proches, notamment de sa fille Aïssatou, arrivée à son chevet quelques heures plus tôt.

Elle a énterrée au cimetière de Yoff de Dakar aux côtés de son époux, Ahmadou Ahidjo. Puisse son âme reposer en paix !

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils