26 C
Yaoundé
dimanche, juillet 25, 2021

Ça chauffe !

FuntuFawo USA/Canada : Magatte Wade, fondatrice de la marque de cosmétiques ‘‘Tiossan’’

Wanda People, FuntuFawo Canada/Usa vous amène cette fois à  la découverte d’une Sénégalaise ultra dégourdie et chef d’entreprises. Magatte Wade, fondatrice de la marque de cosmétiques à base d’ingrédients naturels africains ‘‘Tiossan’’.

Née en 1976 à M’Bour au Sénégal, Magatte Wade a grandi dans un village sénégalais sans ses parents, partis travaillés en Europe, et élevée par sa grand-mère. Aînée d’une fratrie de quatre enfants, c’est après avoir réussi ses études secondaires qu’elle s’en va rejoindre son père et sa mère en France.

Là-bas, elle se lance dans des études de gestion qui seront couronnées de succès, avant de partir s’installer aux States, plus précisément dans la ville de San Francisco. En 2004, alors qu’elle est âgée de 28 ans, elle fonde sa toute première société, Adina World Beat Beverages, une entreprise qui vend des thés de luxe et des boissons traditionnelles fabriquées à partir de la fleur d’hibiscus comme le bissap.

La recette marche. Les produits de Magatte issus de l’agriculture biologique sont vendus dans des boutiques spécialisées ou des chaînes d’épiceries fines aux Etats-Unis. Forte d’un chiffre d’affaires de plus de 3 millions de dollars, Adina World Beat Beverages recrutera plus tard 25 salariés. Mais trouvant que sa société éloigne de ses origines, elle décide, en 2011, de créer, toujours aux Etats-Unis, la société Tiossan, qui signifie “origines” en wolof.

Cette nouvelle entreprise créée à Hudson fabrique et vend des cosmétiques de luxe à base de produits naturels. Tiossan se présente comme la première marque de soins en provenance du Sénégal. À termen sa fondatrice espère construire un complexe Tiossan au Sénégal et d’y créer ainsi un pôle d’innovation, avec écoles et infrastructures spécialisées, tels qu’un spa pour les clients et des logements pour les salariés.

Magatte Wade défend avec passion et beaucoup d’enthousiasme l’idée que l’Afrique a beaucoup à apporter au monde et qu’elle n’a pas à se sentir inférieure. Elle écrit par ailleurs des tribunes pour des journaux tels que le Huffington Post, a figuré en 2014 en tête de liste des 20  jeunes africaines influentes selon le magazine Forbes, et, en 2011, elle a été nommée « Young Global Leader » par le forum économique mondial.

Un seul mot, continuez Wanda People !

Visitez le Site.

Retrouvez d’autres entrepreneurs et projets africains basés au Canada et aux États-Unis jusqu’au 8 juillet sur notre espace FuntuFawo.

Si vous aussi souhaitez faire parler de vos projets RDV ICI.

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils