26 C
Yaoundé
mardi, janvier 31, 2023
spot_imgspot_img

Ça chauffe !

spot_img

News : Les résultats de l’autopsie des restes de Thomas Sankara attendus ce mardi 13 octobre

thomas-sankara-resultats-enquete

Les résultats de l’autopsie des restes du défunt président burkinabè Thomas Sankara et de ses douze compagnons, tués le 15 octobre 1987 lors d’un coup d’Etat, seront communiqués ce mardi aux avocats des ayants droits, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Selon la même source, ces résultats devraient être délivrés le 17 septembre dernier, date du coup d’Etat perpétré par le Général Gilbert Diendéré et ses hommes de l’ex-Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP).

Les restes du président Thomas Sankara ont été exhumés en fin mai 2015, pour des raisons d’autopsie et de tests ADN, afin de déterminer si la tombe désignée comme la sienne l’est réellement.

Le capitaine Thomas Sankara, président du Faso de 1983 à 1987, est décédé le 15 octobre 1987, lors du coup d’Etat sanglant qui a amené Blaise Compaoré au pouvoir.

L’ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA, CÉLÉBRÉ SANS FASTE CETTE ANNÉE

Le 28e anniversaire de l’assassinat du défunt président burkinabè Thomas Sankara (1983-1987), sera célébré, jeudi à Ouagadougou, sans recueillement au cimetière de Dagnoën, a-t-on appris auprès du comité d’organisation de cette commémoration.

Lors d’un point de presse, animé à Ouagadougou, la Direction nationale de résistance active (DNRA), chargée de l’organisation de la cérémonie de commémoration de l’assassinat du président Thomas Sankara, a rendu publiques, les principales activités au programme de ce 28e anniversaire.

Il en ressort que la cérémonie, prévue le 15 octobre prochain, est placée sous le thème « 28 ans de résistance : à quand la justice ? ».

Selon les organisateurs, la commémoration se tiendra dans un contexte spécifique. « C’est la première commémoration post-insurrectionnelle mais également dans un contexte où le dossier judiciaire avance bien », a laissé entendre Athanase Boudo de la DNRA.

La grande particularité réside aussi dans le fait qu’elle se tiendra à Tampouy dans l’arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou en lieu et place du site habituel, le cimetière de Dagnoën (où a été enterré le président Sankara).

Selon Athanase Boudo, l’une des raisons est qu’ « il n’y a plus de restes à ce lieu ». En effet, les restes de Thomas Sankara et de ses 12 compagnons d’infortune, ont été exhumés en fin mai dernier (voir ci-haut).

Pour marquer ce 28e anniversaire, il est prévu au cours de la journée, plusieurs activités au nombre desquelles des panels et des projections cinématographiques « pour permettre, en particulier, au jeune public de découvrir le ″père de la Révolution burkinabè du 4 août 1983″, Thomas Sankara ».

Parallèlement, des messes et des séances de prières ainsi que des journées de salubrité seront organisées dans les 45 provinces du pays pour « désarticuler tout le système politique et idéologique mis en place par Blaise Compaoré durant ses 27 années de pouvoir », a déclaré Athanase Boudo.

La célébration du 28e anniversaire du décès de Thomas Sankara interviendra, deux jours après la transmission des résultats de l’autopsie aux avocats et aux ayant droits, prévue pour le mardi 13 octobre.

(Source : APAnews)

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils