26 C
Yaoundé
lundi, juillet 15, 2024

Ça chauffe !

People : Landry Agban, le boss de la Yorogang, répond à la sortie choc de Debordo Leekunfa

Wanda People, Debordo Leekunfa s’est fait l’auteur d’une Wandayante sortie sur les réseaux sociaux il y a quelques jours. Le gars reprochait aux chinois et au Daishikan d’avoir provoqué sa propre mort. Face à cela, le nouveau boss de la Yorogang, Landry Agban, réagit.

Pendant près d’une heure, Patrick Sery Tanguy a.k.a Debordo Leekunfa n’a pas été tendre avec DJ Arafat et ses fans – les chinois – dans un direct qu’il a donné sur sa page Facebook. Le message était clair : Le Daishi se serait attiré les foudres du karma et les chinois n’ont rien fait pour le remettre sur le droit chemin. Toutes choses qui ont conduit au décès tragique de DJ Arafat le 12 août dernier.

Face à cette sortie tonitruante de Debordo qui, suite à son direct, a annulé l’hommage à DJ Arafat qu’il prévoyait de faire, le nouveau patron de la Yorogang, Landry Agban, lui a répondu via Vibe Radio.CI :

 « Je laisse Debordo dans ses contradictions. Pendant que je suis à Paris, tantôt, c’est lui qui cherche à me voir, le premier responsable de la Yorogang que je suis, tantôt, il dit vouloir faire un hommage à Arafat, puis l’annule. Comment peut-on prétendre aimer Arafat et haïr sa Chine. La Chine, c’est l’ADN de Dj Arafat. Il n’y a pas d’Arafat sans Chine. La Chine populaire, elle, n’a jamais trahi le Daishi ».

Une chose est certaine, il n’est vraiment pas facile de comprendre la volte-face soudaine de Debordo Leekunfa Wanda People. Que pensez-vous de cette affaire ? La peine a-t-elle plusieurs visages ?

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils