26 C
Yaoundé
mercredi, janvier 20, 2021

Ça chauffe !

Vérités sur l’affaire du Commissaire Yogo et son épouse décédée

Wanda People, aussi utiles soient-ils, les réseaux sociaux sont le nid d’informations erronées (Fake News) susceptibles de grandement porter atteinte à l’honneur et à la dignité de ceux et celles qui en sont les cibles. La preuve encore avec le Commissaire Yogo et son épouse aujourd’hui décédée, qui ont pendant plusieurs jours été victimes de diffamation à outrance par certains internautes.

La rumeur est née comme une étincelle avant de grandir encore et encore, au point de se transformer en un véritable incendie médiatique. Souvenez-vous Wanda Peeps, courant le mois de mars, plusieurs lanceurs d’alertes sur Facebook racontaient une Wandayante histoire.

D’après eux, l’épouse du Commissaire Yogo, arrivée d’un voyage de Paris par un vol Air France, avait été placée en quarantaine dans un hôtel de la ville de Douala. Mais, usant de sa position et de son pouvoir, l’en aurait fait sortir et serait retourné avec elle à leur domicile.

Quelques jours plus-tard, toujours d’après les lanceurs d’alertes, Madame Gwet épse Yogo se serait mise à tousser. Le commissaire Yogo l’aurait conduite à l’hôpital et au cours du diagnostic, on aurait demandé si elle revenait d’Europe. Mais celle-ci aurait nié. Ce n’est que bien des jours après, lorsque son état se serait dégradé – tout comme celui de son mari – qu’elle aurait fini par avouer la vérité.

Et le lanceur d’alertes de conclure l’histoire en annonçant le décès du couple des suites du Coronavirus.

Sauf que Wanda People, cette histoire ne serait en réalité que vaines élucubrations, à en croire les résultats de l’enquête finalement rapportés par le média Télé’Asu.

D’abord, le Commissaire Yogo ne serait pas mort mais bel et bien en vie. Une vidéo de lui dans laquelle on le verrait en pleine forme circulerait même sur la toile. Si son épouse est effectivement décédée, ce n’est guère son cas.

Ensuite, indexé pour avoir prétendument extirpé sa femme de la quarantaine du vol venant de Paris le 17 mars 2020, le Commissaire Yogo n’a en réalité rien à se reprocher. La Délégation Régionale de la Sûreté Nationale du Cameroun a en effet rapporté la preuve que feu Mme Gwet épse Yogo était arrivée au pays depuis le 22 février sois un mois avant les mesures de lutte contre le Coronavirus au Cameroun.

C’est le lieu de rappeler qu’il faut faire attention aux informations que nous lisons et rapportons sur les réseaux sociaux Wanda People. À bon entendeur…

Toutes nos condoléances au Commissaire Yogo pour la perte de son épouse.

C.B.

 

Les derniers articles

Les derniers articles