26 C
Yaoundé
mardi, juin 22, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

Traité de raciste, Nicolas Sarkozy reçoit le soutien de l’animatrice Karine Le Marchand

Wanda People, l’ex-Président français Nicolas Sarkozy s’est mis dans de beaux draps après avoir prononcé des paroles jugées racistes par les internautes. Une galère au cœur de laquelle il a pu compter sur le soutien d’une animatrice… métisse.

Les polémiques à caractère raciste n’en finissent plus de ponctuer le quotidien en France. Alors que l’affaire liée à la députée Obono est encore toute fraîche, c’est cette fois l’ancien Président Français qui s’est fait l’auteur d’une sortie jugée raciste par bien d’internautes.

En effet, invité sur le plateau de l’émission « Quotidien » sur TMC jeudi 10 septembre, Nicolas Sarkozy a associé les mots “singes” et “nègres”. Venu faire la promotion de ses mémoires, il a alors critiqué “cette volonté des élites, qui se pincent le nez, qui sont comme les singes qui n’écoutent personne“. C’est alors qu’il s’est interrompu pour lancer :

“Je ne sais plus, on a le droit de dire ‘singe’ ?”

L’ex Président français a continué en faisant référence au roman d’Agatha Christie, « les Dix petits nègres », rebaptisé « Ils étaient dix » :

Parce que… on n’a plus le droit de dire les… On dit quoi ? ‘Les dix petits soldats’ maintenant ? C’est ça ? Ouais… Elle progresse la société“, a conclu Nicolas Sarkozy.

Après la tenue de ces propos, la polémique a tôt fait d’enfler sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes allant jusqu’à traiter Nicolas Sarkozy de raciste. L’adjointe de la maire de Paris Audrey Pulvar, a notamment fustigé un “pur et profond racisme, décomplexé, naturel”, de la part de l’ex-président qui a mis “un signe égal entre ‘nègre’ et ‘singe’, dans un abyssal silence, sans contradiction“.

Mais au cœur de cette controverse sur laquelle le concerné n’a pas pris la peine de s’expliquer, ce dernier a pourtant, étonnamment, reçu le soutien d’une journaliste : Karine Mfayokurera dite Karine Le Marchand.

« Je ne suis pas d’accord avec tout ça », a dit l’animatrice française d’origine Burundaise de la chaîne M6. « Je pense que les polémiques prennent trop de place dans la communication et empêchent le fond des pensées. Nicolas Sarkozy, vous pouvez lui reprocher ce que vous voulez, il n’est pas raciste », a-t-elle assuré la Wanda Tata qui trouve “chiant” le fait de polémiquer :

Ça donne de l’importance à ceux qui dénoncent aussi, ça les remet aussi sur le devant de la scène. Je suis désolée et je me fiche complètement de ce que vont dire les gens, je suis concernée par la situation, j’ai interviewé Nicolas Sarkozy, j’ai déjeuné avec lui pour parler de ce que je voulais faire après“.

“Je ne suis pas amie avec Nicolas Sarkozy. Je ne peux pas dire qu’il soit raciste, ce n’est pas vrai. Je ne le pense pas”.

Hum Wanda People, hélas comme bien souvent en France, on assiste typiquement aux gaffes racistes de quelqu’un qui si on lui donne au minimum le bénéfice du doute, est dans le brouillard complet quant aux questions raciales. Et qui ne cherche pas à comprendre pourquoi et en quoi ses ses propos offusquent et blessent. Ailleurs, certains se seraient déjà excusés de leur ignorance.

Que pensez-vous de la défense de Karine Le Marchand ?

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils