26 C
Yaoundé
jeudi, avril 22, 2021
spot_img

Ça chauffe !

spot_img

Assa Traoré condamnée par la justice dans l’affaire Adama

Wanda People, Assa Traoré ne retrouvera pas le sourire de sitôt. La militante été condamnée par la justice française pour des faits remontant à 2019.

Depuis le décès de son frère Adama, Assa Traoré mène une lutte sans merci pour établir la culpabilité des gendarmes qui l’auraient, selon elle, brutalement interpellé, causant sa mort. Et alors qu’elle milite depuis bientôt 5 ans pour que justice soit faite, la jeune femme vient de recevoir un coup derrière la tête.

En effet, Assa Traoré a été condamnée au civil par la cour d’appel de Paris pour atteinte à la présomption d’innocence des gendarmes qui ont interpellé son frère Adama, rapporte l’AFP. Les trois gendarmes responsables de l’interpellation d’Adama Traoré le 19 juillet 2016 avaient assigné, en décembre 2019 en référé, Assa Traoré pour cinq messages publiés entre septembre et novembre 2019 sur la page Facebook du comité “La vérité pour Adama”.

Lesdits messages les présentaient alors de manière explicite comme ayant causé le décès du frère d’Assa Traoré dans la caserne de Persan, près de deux heures après son arrestation dans sa ville de Beaumont-sur-Oise.

De ce fait, la cour d’appel estime qu’Assa Traoré “a porté atteinte à la présomption d’innocence” des gendarmes et ordonne la suppression de deux des cinq messages de la page Facebook, la publication d’un communiqué de justice évoquant cette condamnation sous peine d’astreinte et le versement de 4 000 euros de frais de justice aux gendarmes (soit environ 2,6 millions de Fcfa). Elle déboute toutefois les gendarmes qui avaient demandé chacun 15 000 euros de dommages et intérêts (9,8 millions de Fcfa).

Que pensez-vous de cette condamnation Wanda People ?

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils