26 C
Yaoundé
samedi, décembre 4, 2021

Ça chauffe !

Au Nigeria, le président Buhari fait suspendre le réseau social Twitter

Wanda People, les internautes nigérians ont de quoi être tensionné*. Le gouvernement fédéral vient d’annoncer la suspension des activités de Twitter dans le pays.

Pays le plus peuplé d’Afrique, le Nigeria vient de fermer ses portes au réseau social Twitter. Vendredi dernier, deux jours après la suppression par le réseau social d’un tweet du président Muhammadu Buhari, le gouvernement n’a pas hésité à prendre une décision ferme.

« Le gouvernement fédéral a suspendu, pour une durée indéterminée, les activités du service de microblogging et de réseau social Twitter au Nigeria« , indique le ministère de l’Information et de la Culture dans un communiqué.

Crédit Photo : Victor Ehikhamenor

Wandaful ! Dans le tweet de Muhammadu Buhari supprimé mercredi dernier par la plateforme, le président menaçait les responsables des violences actuelles dans le Sud-Est du Nigeria. Le réseau social a estimé que le chef de l’Etat avait enfreint ses règles d’utilisation. Le ministre de l’Information, Lai Mohammed, avait répliqué, lors d’un message à la presse, que si Twitter avait ses propres règles, le président avait le droit de commenter la situation au Nigeria. Il avait notamment accusé le réseau social de tolérer les messages du chef d’un groupe séparatiste actif dans le Sud-Est du Nigeria qui, selon lui, encouragent la violence.

Le ministre a également fait référence à l’appel lancé l’année dernière par le PDG de Twitter, Jack Dorsey, à donner des bitcoins pour soutenir les manifestations contre les violences policières qui secouaient le pays.

« La mission de Twitter au Nigeria après ces deux exemples est très suspecte. Quelles sont ses intentions? », a-t-il lancé aux journalistes.

Twitter a pour sa part réagi à la décision du gouvernement Nigérian, écrivant dans un communiqué :

« L’annonce du gouvernement nigérian sur la suspension des activités de Twitter au Nigeria est très préoccupante. Nous enquêtons et vous tiendrons informés lorsque nous en saurons plus ».

Que pensez-vous de tout cela, Wanda People ?

C.B.

*Enervés.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils