26 C
Yaoundé
mardi, septembre 28, 2021

Ça chauffe !

Au cœur d’une polémique, la présentatrice nigériane Mimi Fawaz présente ses excuses aux Camerounais

Wanda People, alors qu’elle était hôte de la cérémonie de tirage au sort de CAN 2022 qui s’est tenue récemment au Palais des Congrès de Yaoundé, la présentatrice nigériane Mimi Fawaz a fait une sortie sur les Zinternets qui lui a valu la réaction vive des internautes camerounais.

Artisane du succès de la grande cérémonie de tirage au sort de CAN 2022 qui a eu lieu mardi 17 août dernier, Mimi Fawaz avait posté, la nuit même de l’événement, un tweet qui n’était pas passé inaperçu.

En effet, la présentatrice nigériane avait laissé entendre qu’elle avait passé une nuit difficile dans sa chambre d’hôtel du côté de Yaoundé.

Dans un message sur son compte twitter, Mimi Fawaz a dit avoir passé une sale nuit dans sa chambre d’hôtel.

« Je ne peux pas croire que je joue à cache-cache avec un moustique dans ma chambre d’hôtel au Cameroun. Le gros bougre a eu mon ami plus tôt et maintenant chaque fois que j’allume ma lampe de chevet il disparaît aussitôt. Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas venu avec mes pastilles. J’essaie de l’attraper dans le noir », a-t-elle écrit.

Ce tweet a suscité d’innombrables réactions d’internautes camerounais qui ont trouvé mal opportun la réaction de Mimi Fawaz, qui venait à peine de dire à la télévision qu’elle adorait le Cameroun. Les réactions se faisant de plus en plus virulente sous son tweet, la jeune femme a dû le supprimer avant de présenter ses excuses au peuple camerounais.

« Ma remarque sur le moustique dans ma chambre d’hôtel au Cameroun était de l’auto dérision et je n’avais aucune intention d’offenser qui que ce soit. Toutes mes excuses que cela a pu causer, je n’en avais aucune intention ».

Le tweet de Mimi Fawaz n’avait donc pas pour but porter atteinte à la réputation du Cameroun Wanda People. Pensez-vous que la présentatrice nigérianne aurait dû s’excuser ?

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils