26 C
Yaoundé
vendredi, décembre 3, 2021

Ça chauffe !

Le transgenre Shakiro se fait tabasser dans les rues de Douala

Wanda People, une fois n’est pas coutume, Shakiro fait le buzz ! Le célèbre transgenre camerounais, récemment mis en liberté provisoire après sa condamnation, vient d’être passé à tabac dans les rues de Douala.

Arrêté puis condamné à 5 ans de prison il y a plusieurs semaines, Loïc Djeukam aka Shakiro avait été remis en liberté provisoire le 13 juillet dernier en attendant l’issue de son procès en appel. Mais si l’on aurait pu penser qu’il se serait fait discret jusqu’au nouveau jugement, celui qui clame haut et fort son homosexualité n’en a pas fait autant, bien aidé par les populations de la ville de Douala.

En effet, alors qu’il se baladait nuitamment dans les rues du quartier Ange-Raphaële dans la capitale économique, Shakiro a été pris à partie par une foule non content de le voir vêtu et maquillé comme une femme. Le transgenre s’est ainsi fait copieusement tabassé et même déshabillé comme l’attestent les nombreuses images qui circulent actuellement sur la toile.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que Shakiro est victime de correction publique, Wanda People. On se souvient en effet de cette fois où le jeune homme, après avoir été appréhendé puis passé à tabac, avait fait la promesse, devant sa maman, de se faire aider et de changer d’attitude. Pour autant, doit-on légitimer cette violence faite sur sa personne, Wanda Peeps ?

Si l’homosexualité est réprimé en droit camerounais, il serait bon de laisser la justice faire son travail car nul n’a le droit de porter atteinte ainsi à l’intégrité physique d’autrui. Sur sa page Facebook, le principal intéressé n’a pas manqué de réagir :

« Je suis un être vivant après tout et sachez que ce n’est pas de ma faute si je suis né de la sorte. Même vos visites je ne veux pas car personne ne m’aime. Je ne peux pas vous porter plainte car Dieu seul sait ce qu’il fera. Merci pour le cadeau cher Camerounais. Après ma sortie de l’hôpital je vais rester chez moi dormir jusqu’à ma mort« .

Qu’en pensez-vous, Wanda People ? Affaire à suivre. 

C.B.

Les derniers articles

Les derniers articles

Aller à la barre d’outils